Choisir son broyeur de branches avec FÖRST

Choisir son broyeur de branches avec FÖRST

Comment choisir son broyeur de branches avec FÖRST ?

FÖRST vous donne les clés pour bien choisir votre broyeur de branches

Difficile de choisir son broyeur de branches ? Voici quelques notions pour vous aider à faire le bon choix.

Broyat déchets verts broyeur ST6P FÖRST

Copeaux de bois broyeur ST6P FÖRST

Par définition, le broyeur de déchets verts est une machine motorisée qui broie la matière végétale en copeaux ou broyat. Un organe de coupe rotatif broie les déchets d’élagage, d’abattage ou de taille. Les végétaux sont introduits par la trémie d’alimentation et amenés mécaniquement ou manuellement jusqu’à l’organe de coupe. Découpés, les végétaux s’évacuent à travers une bouche ou une goulotte d’éjection.

Le broyage possède des vertus écologiques. Il prépare la valorisation des déchets verts. Les copeaux peuvent être réutilisés en paillis, en Bois Raméal Fragmenté « BRF », en compost, en engrais biologique ou transformés en combustible afin de produire de l’énergie.

On distingue deux grandes familles de broyeurs : les broyeurs de végétaux – broyeurs domestiques et les broyeurs de branchesbroyeurs professionnels.

La capacité et le rendement de broyage distinguent ces deux familles : « Petite » et « grosse capacité », « usage domestique » et « professionnel« .

Au sein d’une même famille de broyeurs, il existe plusieurs sortes de motorisation et plusieurs méthodes de broyage.

Choisir son broyeur de branches dépend du volume de déchets verts à traiter, du diamètre de branchages à broyer et de la qualité des copeaux souhaitée.

 

Professionnel, les éléments indispensables à savoir pour bien choisir son broyeur de branches

 

Comment choisir son broyeur de branches ?

Le diamètre admissible maximum autorisé reste le critère majeur dans le choix d’un broyeur. Il est intimement lié à la puissance moteur. Plus l’apport de déchets verts est important, plus le mécanisme de coupe nécessite de la puissance pour les broyer. Chez certains broyeurs, le diamètre admissible peut atteindre jusqu’à 1 100 mm !

Broyeur de branches professionnel diamètre admissible 210 mm de diamètre, ST8P FÖRST

Broyeur de branches professionnel, diamètre admissible 210 mm de diamètre, ST8P FÖRST

Plus véloces que les broyeurs domestiques, les broyeurs professionnels prennent en charge des déchets verts beaucoup plus imposants. Ces déchets, plus lourds et volumineux, sont également plus difficiles à manipuler par l’opérateur. Ainsi, afin de réduire la pénibilité liée au défourchage des branches et au travail d’alimentation, la plupart des broyeurs sont dotés d’un système d’alimentation mécanique. Un système de rouleaux ameneurs crantés, en général deux, qui tire les branches et alimente en bois l’organe de coupe.

La plupart des broyeurs professionnels bénéficient également d’une assistance électronique, communément appelée système « NO STRESS ». Ce système calcule et régule l’apport de matière végétal afin d’éviter au mécanisme de coupe de caler ou de bourrer.

Comme pour les broyeurs domestiques, il existe plusieurs méthodes de coupe. Les plus populaires sont le volant à couteaux et le tambour à marteaux ou à fléaux ou à couteaux.

Les broyeurs professionnels se distinguent également par leur moyen de locomotion. Certains sont montés sur châssis routier VL ou poids lourds et peuvent être directement remorqués. D’autres sont automoteurs, montés sur chenilles et peuvent se déplacer seul.

Enfin, si la puissance du moteur est un critère essentiel, le type de carburant ou d’énergie peut être déterminant dans le choix d’un broyeur. La très grande majorité fonctionne à l’aide d’un moteur thermique diesel. Mais une infime minorité, pour l’essentiel des broyeurs de déchetterie ou de fabrique de biomasse, fonctionne également branchée sur secteur, à l’électricité.

 

Broyeur de branches essence

Moteur Briggs & Stratton essence 37 cv broyeur de branches ST6P FÖRST

Moteur Briggs & Stratton essence 37 cv broyeur de branches ST6P FÖRST

De plus en plus populaire en France et en Europe, le moteur essence trouve son essor dans les dernières mesures écologiques, industrielles et fiscales. L’alignement du prix du diesel sur l’essence et la mise en vigueur depuis le 1er janvier 2019 de la dernière norme anti-pollution STAGE V favorisent sensiblement les broyeurs essence. Les moteurs essence émettent dans l’absolu moins d’oxydes d’azotes et de particules fines qu’un moteur diesel. Ils nécessitent moins de modifications pour être en conformité avec les exigences environnementales européennes. Ils sont généralement moins chers à fabriquer et par conséquent moins chers à la vente.
Les broyeurs de branches essence sont également plus légers. Ce qui est un atout question coût de transport.

Certains moteurs essence, après quelques remaniements, ont également l’avantage de pouvoir fonctionner avec du bio-éthanol.

En revanche, le moteur essence possède un rendement et un couple légèrement plus faible que le moteur diesel. Ainsi, pour atteindre des performances équivalentes, le broyeur essence nécessite davantage de puissance.

L’essence est un carburant plus instable que le diesel. Il s’évapore favorisant les risques d’incendie et d’explosion. Il s’oxyde dû à sa composition qui change au contact de l’air et réagit plus facilement à l’eau. Son stockage est par conséquent plus strict et rigoureux. Une contrainte de taille pour les professionnels qui tirent certains avantages à stocker son carburant.

 

Broyeur de branches diesel

Moteur Kubota diesel 50 cv broyeur de branches XR8 FÖRST

Moteur Kubota diesel 50 cv broyeur de branches XR8 FÖRST

Le broyeur diesel reste la version motorisée la plus populaire en France. Le broyeur diesel conforme aux réglementations anti-pollution n’a qu’un seul inconvénient : il est plus cher à l’achat qu’un broyeur essence équivalent. En contre parti, celui-ci a en moyenne une durée de vie plus longue que le broyeur essence.

Autre avantage en faveur des motorisations diesel : le stockage de son carburant plus stable que l’essence, le diesel est moins contraignant à stocker.

 

Volant de coupe avec couteaux

Les broyeurs à couteaux fonctionnent à l’aide d’un disque ou volant de coupe. En général, ce volant intègre deux hachoirs interchangeables et affûtables. Le volant de coupe tourne à grande vitesse sur un axe. Les broyeurs à couteaux produisent des copeaux réguliers et plus ou moins fins, selon la qualité du broyeur et ses paramètres de réglages. Ils reçoivent et broient les branches à l’horizontale. Les copeaux sont ensuite soufflés ou poussés à travers une goulotte d’éjection. Cette cheminée d’évacuation propulse et guide les copeaux dans la direction souhaitée, directement dans une benne par exemple.
Le broyat est facilement valorisable, en paillage ou en compost, selon le calibre – sa taille, sa régularité – et l’humidité des copeaux. Les petits copeaux de bois humide se dégradent plus rapidement et se compostent plus facilement. Les copeaux plus gros servent le plus souvent en paillage.

Volant de coupe 2 couteaux broyeur de branches FÖRST

Volant de coupe 2 couteaux broyeur de branches FÖRST

Cet organe de coupe tolère mal les corps étrangers. Lancés à grande vitesse, les couteaux s’émoussent et cassent facilement au contact de matériaux denses comme le gravier, la ferraille ou le bitume.

Pour des raisons techniques, le principe du volant de coupe se limite généralement à une ouverture de travail comprise entre 100 et 300 mm de diamètre.

Avec un rendement moyen compris entre 5 et 15 m3/h, le broyeur avec volant de coupe convient avant tout à l’entretien des jardins, des espaces publiques et collectifs. Outil indispensable des professionnels du paysage tels que les collectivités publiques, les paysagistes et les élagueurs, il produit des copeaux de bonne facture, valorisable sur place en compostage ou paillage.

 

Tambour avec marteaux ou couteaux

Pour déchiqueter le bois, le broyeur à tambour utilise soit des couteaux, soit des marteaux ou des fléaux. À l’inverse des couteaux qui hachent et coupent la matière végétale, les marteaux et les fléaux écrasent et cassent les branches. Comme sur une machine à lavée, le tambour tourne autour d’un axe horizontal. Des logements abritent des pièces de coupe métalliques. Les pièces appelées fléaux sont amovibles. Sous l’effet de la force centrifuge, les fléaux se mettent en position pour frapper les végétaux et les broyer. Les marteaux frappent également la matière végétale. Mais à la différence des fléaux, les marteaux restent statiques.

Tambour avec couteaux

Tambour avec couteaux

Les copeaux des broyeurs à tambour sont généralement plus grossiers et plus longs que ceux des broyeurs avec volant de coupe. Les marteaux ont tendance à défibrer le bois, à le transformer en fibre. Le broyat du tambour se composte parfaitement, mais il est surtout apprécié pour le BRF – Bois Raméal Fragmenté – et la production de biomasse.

Le tambour autorise des ouvertures de travail importantes : entre 30 et 60 cm de diamètre en moyenne.

Les marteaux tolèrent plus facilement la présence de corps étrangers.

Avec un rendement moyen de 15 à 80 m3/h, les broyeurs à tambour sont généralement conçus pour traiter de grosses quantités de déchets. Ils conviennent avant tout aux professionnels du paysage, élagueurs, débardeurs et autres exploitants forestiers. Enfin, le broyat volumineux est le plus souvent récupéré afin d’être valorisé par d’autres structures spécialisées.

 

Broyeur sur roues

Broyeur de branches sur châssis routier moins de 750 kg ST6P FÖRST

Broyeur de branches sur châssis routier moins de 750 kg ST6P FÖRST

Le broyeur sur roues monté sur châssis routier VL ou poids lourds, sur 1, 2 ou 3 essieux,  peut être attelé et remorqué. Tiré par un véhicule tracteur, il se déplace facilement sur la route, d’un chantier à un autre.

Sur la voie publique, un broyeur sur roues remorqué est obligatoirement soumis aux règles et aux autorisations définies dans le code de la route. Les plus petits broyeurs, inférieurs à 750 kg, restant dans la limite de charge autorisé par le permis B, peuvent circuler avec tous les détenteurs du permis voiture. Au-delà de 750 kg, le broyeur entre dans une autre catégorie routière et nécessite un permis de circulation adapté.

Pour pouvoir circuler librement, un broyeur de plus de 500 kg doit être enregistré auprès de l’administration et immatriculé. Pour les broyeurs entre 750 kg et 3.5 t, le permis BE est nécessaire. Au-delà de 3.5 t, un permis de catégorie C, D ou poids lourd est indispensable pour remorquer son broyeur.

Certains broyeurs sur roues sont montés également en version tourelle. La trémie d’alimentation ainsi que l’organe de coupe pivotent indépendamment du châssis, afin d’orienter et de faciliter l’introduction des branches. Enfin, d’autres broyeurs peuvent être équipés d’un tapis ameneur et même d’une grue de chargement.

 

Broyeur sur chenilles

Broyeur de branches sur chenilles compensatrices de dévers XR8 FÖRST

Broyeur de branches sur chenilles compensatrices de dévers XR8 FÖRST

Le broyeur sur chenilles a la capacité de se déplacer tout seul et pratiquement n’importe où. Le broyeur automoteur contourne et franchit les obstacles. Il accède à des chantiers que d’autres broyeurs sur roues ne peuvent atteindre.

Leur capacité de franchissement peut être améliorée grâce à des chenilles à voie variable ou compensatrice de dévers. Le broyeur est à souhait plus compact et traverser des espaces étroits, ou plus large et gagner en stabilité. Le broyeur compensateur de dévers autorise des trajectoires plus complexes. Il permet de se déplacer au-dessus de certains obstacles et de garder une inclinaison de broyage idéale sur dénivelés.

Les chenilles ont cet autre avantage de répartir sur une surface plus étendue le poids du broyeur au sol. Le broyeur progresse alors plus facilement sur terrain humide, le sable ou la neige. Enfin grâce aux chenilles, le broyeur limite l’impact de ses déplacements sur terrains sensibles.

Comme pour le broyeur sur roues, certains broyeurs sur chenilles peuvent être montés sur tourelle, équipés d’un tapis ameneur et/ou d’une grue de chargement.

 

Broyeur de déchetterie

Pouvant aller au-delà de 1 100 mm de diamètre d’ouverture et produire entre 150 et 400 m3 de plaquettes par heure, les broyeurs de déchetterie sont des monstres d’efficacité. Équipés de motorisation puissantes, entre 300 et 1 000 cv, les broyeurs de déchetterie peuvent fonctionner au gasoil, à l’essence ou bien sur secteur à l’électricité. Des grilles juxtaposées permettent de calibrer les copeaux, selon les besoins.

Le haut rendement et la polyvalence de ces broyeurs de déchetterie s’adressent surtout aux collectivités, aux chaufferies biomasse ainsi qu’aux sociétés de méthanisation.

 

Que l’on soit particulier ou professionnel, broyer et valoriser ses déchets verts favorisent et préservent l’environnement.  Choisir son broyeur de branches professionnel implique plusieurs facteurs. Au-delà de la quantité de déchets verts à broyer et de la qualité de copeaux à valoriser, le choix du professionnel doit surtout considérer la pénibilité et la rentabilité de son travail. Conçu pour des professionnels, chacun pourra choisir un broyeur adapté à ses besoins.

 

Comment choisir son broyeur de végétaux pour particulier, c’est par ici

Pour en savoir plus sur les broyeurs FÖRST, consultez notre site internet ici.

Et contactez nous en un clic nous contacter !

N’oubliez pas, AXXO c’est aussi un site internet de broyeurs d’occasion : jetez-y un d’œil…

Vous pouvez également nous suivre sur : Facebook, YouTube, Pinterest ou Linkedin.

Partager